Après le report des élections, une mission de la CEDEAO et de l’OIF à Conakry

Conakry (© 2020 Afriquinfos)- La décision de report des élections législatives et référendaires en Guinée a visiblement  fait revoir leurs copies à la CEDEAO et à l’OIF. Les deux organisations qui avaient renoncé à envoyer des missions dans le pays, sont attendues finalement attendues ce mardi dans la capitale guinéenne pour dit-on évaluer le fichier électoral.

 Une mission de la CEDEAO composé de trois experts spécialisés en matière d’audit de fichier électoral est attendue à Conakry. Selon les autorités guinéennes, elle a pour mission d’évaluer le fichier électoral tandis que l’opposition souhaite une refonte dudit fichier. L’OIF qui a également envoyé une mission en Guinée avait en effet indiqué que 2,4 millions d’électeurs suspects se trouvaient dans le fichier. Les deux prochaines semaines, délai du report des scrutins annoncé par le Président Alpha Condé, devraient servir à la CENI aidés des experts de la CEDEAO et de l’OIF, à assainir un tant soit peu, le fichier électoral guinéen.

Pendant ce temps, la campagne électorale se poursuit en vue des législatives et le Front National pour le Défense de la Constitution entend poursuivre ses manifestations pour exiger l’annulation du référendum constitutionnel. Pour les opposants, c’est une manœuvre du camp Condé pour ouvrir la voie à un 3ème mandat du président guinéen.

Ces élections devaient se tenir le 1er mars dernier, mais sous la pression de la communauté internationale, elles ont été reportées de deux semaines.

Boniface T.

Lire aussi

Related Posts

None found

Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés